Pourquoi ne pas jeter votre dévolu sur une cuisinière à bois ?

0

Véritables appareils de chauffage, les cuisinières à bois sont connues pour leur puissance, leur confort, leur capacité de chauffe et de consommation en combustible. Redevenue tendance, la cuisinière à bois offre un rendement quasi comparable aux cuisinières à gaz ou électriques.

Les différents types de cuisinières à bois

Aussi appelées fourneaux, et généralement bâties en fonte ou en acier, on distingue :

  • Les cuisinières à bois simples, avec une puissance de chauffage de 4 à 12 Kwh, elles s’utilisent en particulier comme appareil de chauffage dans la pièce où elles sont installées ;
  • Les cuisinières à bois avec bouilleur, dont la puissance peut atteindre 20 Kwh, et qui une fois chauffées, alimentent les radiateurs d’eau chaude sanitaire pour en faire un chauffage central utile à toutes les pièces.

Il faut noter qu’on trouve également des cuisinières à bois à double combustion, très avantageux pour récupérer un maximum d’énergie, mieux maîtriser la température et la consommation en combustible.

Comment choisir sa taille de foyer ?

La capacité de la cuisinière à bois à contenir des bûches et son autonomie, dépendent de la taille de son foyer. Suivant les modèles, un foyer est capable d’accueillir 30 à 60 cm de bûches coupées courtes pour un meilleur rendement thermique. Dans ce cas, l’autonomie est d’environ 4 à 12 Heures. Les modèles de cuisinières à bois ont évolué, et sont équipés d’un thermostat, associant bois et granulés pour un meilleur confort d’utilisation et un bon maintien de la température.

Normes des cuisinières à bois

Il existe des normes en vigueur pour toute cuisinière à bois :

  • NF D 32-301 attribuée aux cuisinières à bois simples
  • NF EN 12 815 pour les cuisinières avec bouilleur
  • NF EN 12 828 correspondant aux créations de systèmes de chauffage à eau chaude.
mm

Mathieu, 24 ans, est en 3ème année de Licence Economie à la Sorbonne. Il se passionne pour l’économie nationale et mondiale et la politique macro-économique.