Comment bien utiliser un comparateur de vols ?

0

Si vous désirez tirer le maximum d’un comparateur de vols, voici quelques conseils qui vous seront d’un grand service.

Choisissez une période hors départ de vacances

Certes, votre emploi pourrait ne pas vous le permettre, mais voyez si vous avez des disponibilités, voire un congé, pour partir lors de la basse saison. Durant les quelques jours avant les grandes vacances, les compagnies aériennes en profitent pour revoir à la hausse les tarifs du fait de l’augmentation de la demande. L’été est également à éviter, car c’est la période où les vols sont les plus chers. Qui plus est, en basse saison, les hôtels sont peu onéreux.

Optez pour les vols low-cost

Les comparateurs de vols intègrent dans leurs recherches les compagnies low-cost. Si vous êtes assez réticent par rapport à leurs offres du fait des témoignages de certains voyageurs, notez cependant qu’en optant pour ces derniers vous économiserez de l’argent. Néanmoins, pour ne pas vous faire « soi-disant » arnaquer lors de la réservation, vérifiez s’il y a des frais de dossiers ou coûts supplémentaires.

Faites une réservation à l’avance

En anticipant votre départ, vous pouvez réaliser quelques économies. Pour ce faire, faites une réservation de billet quelques mois à l’avance si vous prenez un vol international. Attention, cependant, à ne pas réserver trop tôt ou trop tard : ne faites pas de réservation 5 mois à l’avance ou 15 jours avant le départ.

Soyez flexible sur le jour de départ

Lorsque vous comparez les vols, vous remarquerez que les tarifs sont différents selon le jour. En effet, un billet pour un départ le lundi ou le mardi est moins cher qu’un autre le samedi ou le dimanche. Les compagnies ont plus de places libres dans leurs avions en semaine qu’en week-end. Un autre point avantageux est le fait qu’elles changent les prix des billets en semaine, notamment entre le mardi et le mercredi. Ainsi, vous économiserez si vous réservez le mercredi ou le jeudi.

mm

Mathieu, 24 ans, est en 3ème année de Licence Economie à la Sorbonne. Il se passionne pour l’économie nationale et mondiale et la politique macro-économique.